Fiche pays Indonésie

Indonésie

Intitulé officiel du pays : République d'Indonésie
Capitale de l'Indonésie : Jakarta
Superficie : 1 904 569 km²
Population : 240 271 522 habitants
Peuples et ethnies : L’Indonésie est un pays avec une immense diversité ethnique. Il existe près de 300 différents peuples parlant 742 langages et dialectes. Le peuple le plus nombreux est le peuple javanais. Il représente 45 % de la population indonésienne. Il est aussi le plus influent sur les plans culturel et politique. Les autres populations influentes sont les Sundanais, les Malais et les Madurais. Il existe une minorité chinoise en Indonésie. Malgré ce statut de peuple minoritaire (1 % de la population), les Chinois d’Indonésie exercent une forte domination dans le domaine commercial contrôlant de ce fait une importante partie de l’économie du pays.
Langues : Indonésien.
Religions : Les lois indonésiennes garantissent la liberté de religion. Malgré cela, le gouvernement ne reconnaît officiellement qu’un certain nombre de confessions religieuses. Il s’agit de : l’hindouisme, le confucianisme, l’islam, le catholicisme, le bouddhisme et le protestantisme. La plus grande entité religieuse est l’islam. Elle enregistre 86,1 % de la population du pays (chiffres de 2001) faisant ainsi du pays, le grand pays musulman au monde. Les chrétiens occupent la deuxième place avec un taux de 8,7 %. Ils sont suivis des hindous (3 %) et des bouddhistes (1,8 %). Les indonésiens hindous sont en grande partie des Balinais et les Indonésiens bouddhistes sont pour la plupart originaires de Chine.
Institutions politiques : République avec un régime présidentiel
Président de la République : Joko Widodo


Histoire de l'Indonésie

L’Indonésie était au début une importante plateforme d’échanges entre l’Inde et la Chine. Les autorités des cités portuaires d’Indonésie adoptèrent les habitudes culturelle, religieuse et politique de l’Inde. Au 7e siècle, les échanges se firent dans le royaume de Sriwijaya (sud de Sumatra). Au 8e siècle, la riziculture commence à croître dans le centre de Java, permettant alors aux royaumes d’ériger d’immenses monuments religieux.
Cette période marque le début de la période classique de la nation.
Le détroit de Malaca devient un grand centre maritime suite au déclin de la route de la soie qui servait aux échanges commerciaux entre l’Indonésie et la Chine d’un côté, et entre l’Inde et le Moyen-Orient de l’autre côté. Les îles indonésiennes font partie d’une plateforme commerciale internationale dominée par les marchands musulmans. Cela conduit à la conversion des autorités des cités portuaires à l’islam.
Au 16e siècle, les grandes nations d’Europe cherchent à contrôler les Moluques (région de culture d’épices). Les Portugais sont les premiers à lancer les hostilités en 1511, en prenant le contrôle de Malaca. Ils sont chassés en 1605 par les Hollandais qui assujettissent aussi le royaume de Gowa. Ils dominèrent également le royaume de Mataram en raison des nombreuses guerres de successions. Au XIXe siècle, ils imposent leur domination sur tout l’archipel. Un mouvement national voit le jour au XXe siècle, conduisant à la proclamation de l’indépendance indonésienne par Soekarno et Mohammad Hatta en 1945. Le général Soeharto commence à diriger après 1966 en imposant une domination autoritaire. Il démissionne en 1998 après avoir permis au pays de connaître un véritable essor économique. Un processus de démocratisation fut enclenché après la démission du général.


Climat en Indonésie

Le climat indonésien est composé de deux saisons pas très distinctes en raison de l’impact de la mer. Le nord est connu pour son climat chaud et humide. Il existe deux types de moussons dans le pays. La mousson sèche s’étend de mai à octobre tandis que celle humide s’étend de novembre à avril.
De grandes averses sont enregistrées entre décembre et mars entraînant des températures de 22 à 34°C sur la terre et 26 à 29°C en pleine mer. Pour profiter de belles vacances en famille dans ce pays, choisissez la période comprise entre juin et septembre.


Economie en Indonésie

L’économie du pays a connu une croissance dans les années 2000. Même si cette croissance n’a pas permis à la nation de rivaliser avec les puissances économiques de son continent, elle permet néanmoins à l’Indonésie de ne pas être dans une position inconfortable.
Le tourisme occupe une place prépondérante dans l’économie sans toutefois dominer les autres secteurs.
Le secteur industriel enregistre 48,10 % des travailleurs. Il est suivi par les services administratifs (37,5 %) et l’agriculture (14,4 %)
De nombreux éléments concourent à la croissance de l’économie indonésienne. Il s’agit de la bonne tenue des exportations, d’une croissance économique régulière et solide, des investissements internationaux et d’un dynamique système de crédit.
Il reste tout même des efforts à faire pour donner plus de puissance à cette économie. La croissance reste faible et ne permet pas aux pauvres de sortir de la précarité ou encore de diminuer le taux de chômage qui avoisine les 8,5 %.
Les initiatives de plans d’aide restent insuffisantes. La situation pourrait tout de même changer grâce à la stabilité politique et financière. Ces deux paramètres sont propices aux investissements internationaux.
La crise économique qui prévaut en Occident a aussi un impact négatif sur l’économie. Elle a entraîné notamment la chute des exportations et de leurs valeurs.


t

150

créateurs de voyages

r

19695

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

129987

voyageurs nous ont fait confiance

Haut