Skip to main content

You are here

Fiche pays Indonésie

Indonésie

Intitulé officiel du pays : République d'Indonésie
Capitale de l'Indonésie : Jakarta
Superficie : 1 904 569 km²
Population : 240 271 522 habitants
Peuples et ethnies : Il y a en tout environ 300 peuples distincts en Indonésie et 742 langages et dialectes différents. La population la plus représentée en Indonésie est l'ethnie javanaise, qui représente 45 % de la population et qui est politiquement et culturellement dominante. Après les Javanais, ce sont les Sundanais, les Malais et les Madurais qui sont les plus nombreux. Les Chinois d'Indonésie représentent une minorité de 1 % mais celle-ci est très influente. Ils contrôlent la majorité des commerces privés et de la richesse du pays. Ceci provoque un fort ressentiment envers eux et même des violences anti-chinoises.
Langues : Indonésien.
Religions : Si la liberté de religion est stipulée dans la constitution indonésienne, le gouvernement ne reconnaît officiellement que six religions : l'islam, le protestantisme, l'Église catholique romaine, l'hindouisme, le bouddhisme et le confucianisme. Avec 86,1 % de Musulmans lors du recensement officiel de 2001, l'Indonésie est le pays comptant le plus grand nombre de musulmans dans le monde. 8,7 % de la population se déclare chrétienne (dont les deux tiers protestants), 3 % hindoue et 1,8 % bouddhiste ou autre. La plupart des Indonésiens hindous sont balinais. La plupart des bouddhistes d'aujourd'hui sont des Indonésiens d'origine chinoise.
Institutions politiques : République avec un régime présidentiel
Président de la République : Susilo Bambang Yudhoyono


Histoire de l'Indonésie

Au début des premiers siècles, l'Indonésie est une importante région d'échanges avec l'Inde et l'empire du milieu centrée sur le Fou-nan. Les chefs de ces cités portuaires indonésiennes adoptent des modèles culturels, religieux et politiques indiens. À partir du 7ème siècle, le centre des échanges se déplace vers le royaume de Sriwijaya dans le sud de Sumatra. Le 8ème siècle voit se développer dans le centre de Java une riziculture prospère qui permet à différents royaumes de bâtir de grands monuments religieux.
C'est le début de la période classique indonésienne.
Le détroit de Malacca devient un carrefour maritime majeur avec le déclin de la route de la soie pour le commerce entre l'Indonésie et la Chine d'une part et l'Inde et le Moyen-Orient d'autre part. L'archipel indonésien est intégré à un réseau commercial international bientôt dominé par des marchands musulmans. Les princes des ports se convertissent progressivement à l'islam.
Au 16ème siècle, l'âge des Grandes découvertes, les puissances européennes cherchent à accéder directement aux Moluques, région productrice d'épices. En 1511, les Portugais de Goa conquièrent Malacca et s'y établissent. Les Hollandais les chassent en 1605. Au 17ème siècle, ils éliminent leur rival dans l'est de l'archipel, le royaume de Gowa, et s'établissent à Java. L'île est minée par les guerres de succession du royaume de Mataram, qui cède peu à peu une partie de ses territoires aux Hollandais. Au XIXe siècle, les colonisateurs peuvent commencer l'exploitation économique de l'île et imposer leur loi au reste de l'archipel. Un mouvement national naît au début du XXe siècle. En 1945, Soekarno et Mohammad Hatta proclament l'indépendance de l'Indonésie. Les années 1950 sont marquées par de nombreux mouvements séparatistes. À la suite des événements de 1965-66, le général Soeharto prend le pouvoir. Son régime autoritaire est marqué par un remarquable développement économique mais sa démission en 1998 permet le début d'un processus de démocratisation.


Climat en Indonésie

Il y a deux saisons, même si elles ne sont pas très différentes parce que le climat équatorial est atténué par les influences maritimes. Plus vous allez vers le nord, plus il fait chaud et humide. La mousson sèche dure de mai à octobre tandis que la mousson humide, provenant de la mer, se passe de novembre à avril.
Une forte pluie se déroule entre décembre et mars. La température est entre 22 et 34°C sur terre et 26 à 29°C dans l’eau. La meilleure période pour visiter l'Indonésie se situe entre juin et septembre.


Economie en Indonésie

Malgré les différentes crises, l'économie indonésienne des années 2000 a relativement rapidement repris le chemin de la croissance. Si l'Indonésie n'est pas le premier de la classe des pays asiatiques, il n'est en rien à la traîne.
L'économie générale du pays n'est pas intimement lié à l'activité touristique.
Répartition par secteurs : agriculture 14,40 %, industrie 48,10 % et services 37,50 %.
Une croissance soutenue et régulière, la création d'un système de crédit qui favorise la demande intérieure, la bonne tenue des exportations, des investissements internationaux qui ne se démentissent pas... nombre de clignotants économiques sont au vert.
Malgré cela, et même si l'inflation a pu être maintenue autour de 6 % ces dernières années, la croissance reste encore trop faible pour parvenir à sortir les plus pauvres de leur situation et faire chuter le taux de chômage, qui gravite aujourd'hui autour de 8,50 %.
Au milieu des années 2000, l'explosion du prix des matières premières n'a pas aidé les classes les plus déshéritées. Les récentes initiatives de plans d'aide sociale restent balbutiantes. La relative bonne tenue des finances publiques et la stabilité politique devraient motiver l'appétit des investisseurs internationaux.
La crise financière mondiale et sans précédent que vivent les pays occidentaux n'épargne personne. Les exportations baissent, leurs montants et leurs valeurs avec. Les 6 points de croissance seront durs à atteindre !


* prix par personne "à partir de", base double en chambre standard, sous réserve de disponibilité au moment de la réservation


Haut de page « Page précédente